BANQUE À L’ÉTRANGER POUR INTERDIT BANCAIRE

BANQUE À L’ÉTRANGER POUR INTERDIT BANCAIRE

ORGANISME PRÊTEUR ÉTRANGER POUR FICHÉ BDF BANQUE À L’ÉTRANGER POUR INTERDIT BANCAIRE

Une banque à l’étranger pour interdit bancaire est par définition un organisme de crédit dont les activités se trouvent hors de France et qui de donne accès à une facilité financement à une personne inscrite sur le Fichier Central des Chèques (FCC) de la Banque de France.

Une banque à l’étranger pour interdit bancaire consiste en une institution financière qui en théorie prêterait de l’argent à un demandeur de crédit qui a émis un chèque sans provision qui a engendré un découvert non autorisé ou bien qui s’est vu rejeter le même chèque.

La banaque à l’étranger pour interdit bancaire est souvent contemplée comme solution par les interdits bancaires en apportant l’argument valable que les banques étrangères n’ont pas accès au fichier de la Banque de France et pour cela accorderont plus facilement un prêt qu’en France.

Une banque à l’étranger pour fiché interdit bancaire n'existe pas car une banque même basée hors de France doit appliquer des règles de prudence avant d’accorder un quelconque financement surtout lorsque le demandeur de crédit n’a pas domicilié ses revenus auprès de cette banque.

Une banque à l’étranger pour interdit bancaire semble souvent malheureusement être une illusion en pensant que les banques à l'étranger accordent plus de crédit en raison de leur manque d'accès au fichier bancaire centralisée de la Banque de France ; car comme tout organisme prêteur elles doivent obtenir des garanties de remboursement, qui est compliqué lorsque l’emprunteur est de l’autre côté de la frontière.